Santé : est-ce que manger du beurre donne du cholestérol?

Riche en acides gras saturés, le beurre est particulièrement connu pour faire grimper le taux de mauvais cholestérol. Ceci dit, des études récentes ont permis de prouver que consommé modérément, le beurre peut apporter certains bienfaits à l’organisme. La question est donc de savoir quand manger du beurre devient nocif pour la santé.

Le beurre : des bienfaits encore méconnus

Bien que les idées reçues accusent ce produit d’être à l’origine de l’obésité et des maladies vasculaires, cette diabolisation semble actuellement sans fondement. En effet, il a été prouvé que manger du beurre à doses raisonnables ne représente aucun risque pour la santé.

Évidemment, en raison de sa composition, le beurre se révèle très calorique. De plus, sa teneur en acides gras saturés peut augmenter votre taux de cholestérol. Pourtant, une consommation modérée n’induit aucun effet délétère pour le corps. Au contraire, il pourra même vous apporter certains bienfaits.

Selon les recherches, le beurre serait idéal pour les personnes intolérantes au lactose et au sucre. Riche en vitamines A et en antioxydants, il améliore également la peau, les défenses immunitaires et la production de progestérone. Le beurre est en outre une source de calcium et de vitamines D ; deux nutriments essentiels pour la santé osseuse.

Une consommation raisonnable n’augmente pas les risques cardiovasculaires

En raison de sa présence incontournable dans l’alimentation quotidienne, plusieurs études ont été réalisées afin de connaitre les réels impacts que manger du beurre engendre sur la santé. Même si l’augmentation du taux de cholestérol est une question récurrente, la réponse est simple selon les chercheurs. Il suffit de modérer sa consommation pour éviter tout excès de gras.

Quoi qu’il en soit, une étude menée aux États-Unis en 2016 a permis de conclure qu’avec des doses raisonnables par jour, le beurre n’entraine en rien des risques de maladie cardiovasculaire. Une autre recherche a par ailleurs affirmé que les graisses permettent de réduire la mortalité, contrairement à un régime riche en glucides.

Quelles recommandations pour une alimentation saine et sans danger ?

En dépit de ces avantages, le beurre reste calorique et contient beaucoup de graisses animales. Ainsi, il serait donc plus avantageux d’opter pour une huile végétale qui possède un profil lipidique plus intéressant. Vous pouvez ainsi le remplacer par l’huile d’olive pour les préparations de plats et recettes gourmandes.

Par ailleurs, il est déconseillé de chauffer le beurre au-delà de 130 °C puisqu’il peut produire d’éventuels composants cancérigènes à partir de cette température. Dans tous les cas, vous pouvez manger du beurre, mais il ne faut pas dépasser 10 à 12 g par jour pour des raisons de santé.

 

Combien de produits laitiers faut-il consommer pour couvrir ses besoins en calcium ?
Compléments alimentaires : quelles sont les qualités nutritionnelles et physiologiques ?