Le rôle des compléments alimentaires dans l’alimentation

compléments alimentaires

Les compléments alimentaires se retrouvent aujourd’hui partout : en pharmacie, en parapharmacie et même dans les grandes surfaces. Ils sont réputés pour leurs apports bénéfiques et leur action positive sur la santé. Quel est leur mode de fonctionnement, comment se présentent-ils et quel est véritablement leur rôle dans l’alimentation ?

Pour commencer, qu’est-ce qu’un complément à l’alimentation ?

En France, les compléments d’alimentation sont légalement définis comme « des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique, seuls ou combinés ». Il existe d’ailleurs des compléments alimentaires essentiels qui peuvent être vendus sans ordonnance. Ils se présentent alors sous la forme de gélules, de comprimés, de pastilles ou de sachets de poudre et se prennent par voie orale.

Les compléments d’alimentation sont-ils des médicaments ?

Bien qu’ils ressemblent à des produits pharmaceutiques, les compléments à l’alimentation ne sont pas des médicaments. Ils ne peuvent revendiquer aucun effet thérapeutique. En outre, leur distribution est soumise à une déclaration auprès de la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Cette dernière les considère donc comme des denrées alimentaires.

Que contiennent les compléments à l’alimentation ?

Les compléments d’alimentation peuvent contenir des nutriments dont les vitamines et les antioxydants. Ils peuvent aussi contenir des substances qui produisent un effet physiologique ou encore des extraits de plantes (comme la vigne rouge ou la bourrache). Ces compléments intègrent parfois des champignons comestibles, des additifs et des arômes. Dans tous les cas, les composants autorisés sont soigneusement définis par la loi. En outre, lorsque vous achetez une boîte de compléments d’alimentation, celle-ci doit mentionner certaines indications obligatoires : les catégories de substances, le dosage recommandé, les avertissements et contre-indications éventuelles.

À quoi servent les compléments d’alimentation ?

Une alimentation variée et équilibrée suffit à apporter tous les nutriments nécessaires au maintien d’une bonne santé. Toutefois, comme leur nom l’indique, les compléments d’alimentation peuvent compléter ou soutenir l’alimentation d’une personne. Il est important de noter qu’en aucun cas, ils ne peuvent se substituer à une alimentation normale. Ils permettent néanmoins d’apporter des substances vitaminées ou des antioxydants en complément à votre alimentation ou de combler un éventuel déficit en cas de régime. L’intérêt de ces compléments se trouve donc dans des situations particulières lorsque les personnes pourraient présenter un déficit nutritionnel. Ce déficit peut se rapporter au vieillissement ou à l’application d’un régime alimentaire déséquilibré ou restrictif. Pour faire simple, les compléments d’alimentation sont généralement conseillés lorsque le patient présente une carence avérée ou un risque de malnutrition ; ou encore lorsqu’il adopte un régime alimentaire déséquilibré.

Dans quels cas utiliser des compléments d’alimentation ?

Les compléments à l’alimentation peuvent être utilisés dans diverses situations : • pour compléter le taux de substances ou d’antioxydants de l’organisme : il peut s’agir par exemple de minéraux, d’acides aminés, d’acides gras essentiels, de polyphénols ou de fibres ; • pour répondre à un besoin spécifique et personnel : faciliter la digestion ou mieux nourrir votre peau en lui apportant des substances vitaminées spécifiques ; • pour prévenir un risque de déficience ou un déséquilibre alimentaire.

Quel est le rôle des compléments à l’alimentation ?

Comme mentionné précédemment, le rôle des compléments d’alimentation est d’entretenir une bonne santé et de prévenir certaines carences. En dépit de leurs effets positifs sur la santé, leur utilisation ne saurait être définitive. Selon le besoin, chaque groupe de compléments peut produire une action spécifique.

Les substances vitaminées

Les substances vitaminées sont des substances organiques qui ne se retrouvent que dans l’alimentation, à l’exception de la vitamine D qui est naturellement produite par la peau sous l’action du soleil. Il est possible de retrouver plusieurs autres types de substances vitaminées dans les compléments d’alimentation :

• la B1 : cette vitamine est essentielle pour la dégradation des sucres. Sa carence peut provoquer des polynévrites ou des troubles neurologiques ;

• la B6 : elle sert à la synthèse des lipides et des protéines. Une carence en B6 peut provoquer des problèmes cutanés ou immunitaires ;

• la C : elle est nécessaire à la bonne santé des vaisseaux sanguins et des muscles. Sa carence provoque le scorbut qui se traduit par des douleurs musculaires et une altération des gencives.

Les minéraux et oligo-éléments

Il existe plusieurs minéraux et oligo-éléments qui peuvent être retrouvés dans les compléments d’alimentation. Le sélénium est par exemple un oligo-élément qui produit une action anti-oxydante. Il favorise le métabolisme des radicaux libres, protège les muscles du squelette et le muscle cardiaque. Quant au magnésium, c’est un oligo-élément minéral qui intervient dans les transmissions neuromusculaires de l’influx nerveux. On l’appelle aussi l’anti-stress naturel. Vous souhaitez prendre des compléments d’alimentation pour rester en bonne santé ou pour prévenir une carence ? Adressez-vous à un professionnel qui pourra vous conseiller au mieux.


Les compléments alimentaires peuvent-ils vraiment nous aider à rester en bonne santé ?
Nutrition sportive : quelle barre énergétique choisir ?